Feuilleté géographiquement incertain

Publié le par Manouche

Petite adaptation du panier feuilleté vite fait, cette fois-ci en tarte car la maison s'était remplie d'amis, pour mon plus grand bonheur. Après avoir tergiversé pendant une heure : qu'est-ce qu'on fait ? On sort ? On sort pas ? Question ô combien simple à résoudre quand on n'a pas passé la nuit à boire de chupitos de rhum vieux (à ce moment-là, j'aurai bien déguster aussi le Rhum à ranger de Melle Gudule) en refaisant des bouts de monde (parce que le monde entier là ça va faire trop...).

Bref, y'a pas à tortiller du cul pour marcher droit disait l'ancêtre, finalement nous sommes restés à la maison après que j'eusse extrait du frigo les éléments suivants :
- Une pâte feuilletée
- Tapenade noire
- Tapenade rouge
- Ricotta
- Chêvre frais en buchette
- Billes de mozzarella
- 4 fines tranches de poitrine fumée
- 5 pimientos del padron

- Romarin à foison

Vous comprenez désormais pourquoi ce feuilleté a du mal à se situer géographiquement : Sud, Italie, Berry, et remontée au ch'Nord ! Un peu une pissaldière qui se serait prise pour une pizza qui se serait prise pour une flammenküche qui se serait prise pour une quiche... Bref !
Après avoir tartiné la pâte feuilleté de tapenade noire puis de tapenade rouge (aaaah ces jolies spirales colorées... ressers moi donc un verre !), on étale une fine couche de riccotta. Puis on découpe le chêvre en tranches fines qu'on répartit sur la surface. Ensuite, on coupe les tranches de poitrine fumée en morceaux assez larges, on les installe gentiment, on fait rouler les billes de mozzarella et on parsème de romarin. Pour finir, on dispose les pimientos del padron (petits piments ou poivrons dont je vous reparlerais plus tard) aux 4 coins de la tarte, comme les 4 points cardinaux, et le dernier au milieu, histoire de la reboussoler un peu avant cuisson !

Après la cuisson, voilà ce que ça donne :
 Avec les chutes de la pâte, j'avais rajouté des croustilles...Avec ça, on s'était fait une simple salade de roquette. Incertain géographiquement, ce feuilleté l'était assurément, mais c'est certains d'eux que mes amis m'ont assuré qu'il était délicieux...

Publié dans Recettes d'été

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lory 28/08/2006 18:34

je dois absolument gouter cette tarte!!

Manouche 28/08/2006 11:10

Mamina, je file de Bourges ce matin direction Paris !Awoz, merci !Sandrine, pourquoi impossible chez toi ?Choupette et Hélène, merci !La sieste, merci beaucoup pour le lien et je vais bientôt réactualiser les miens...Miss Gudule, ce sont les fameux pimientos del padron, vendus frais !Emilie, avec plaisir !Alhya, c'est une grande joie de msavoir que nous parlons la même langue culinaire !Tatyval, Mitsu et Alicia, merci beacoup !Gracianne, oui, ça respirait le joie de vivre et de manger !

Gracianne 28/08/2006 10:41

Voila un plat qui respire la joie de vivre et les sourires des copains.

Alicia 27/08/2006 22:48

Cette association d'ingrédients doit donner un plat succulent!

Mitsuko 27/08/2006 22:25

Incertain mais plein de bonnes choses! Miam!