Un TOC en couleurs

Publié le par Manouche

Moi qui ne suis pas particulièrement ordonnée ou maniaque (loin s’en faut ajouteraient certains), je suis atteinte d’un syndrome compulsif à propos des pinces à linge.

A ma gauche, la bassine remplie de linge mutlicolore. A ma droite, le pot de porcelaine blanche contenant les pinces à linges, également multicolores. Devant, trois cordes tendues. Bien. Grand ciel bleu, tout est tranquille. Mais au lieu de piocher à l’aveuglette dans le pot et de répartir au hasard les pinces sur le linge, voilà que je fouille et inspecte pour tirer une première paire de pinces de couleur identique. Ensuite, je cherche le tee-shirt, robe ou autre dont la couleur s’accordera au mieux avec la couleur des pinces... Le processus peut également s’inverser : je saisis d’abord un truc à étendre et je choisis les pinces à linge en fonction. Ça peut devenir problématique quand il reste seulement des pinces dépareillées... ou de couleur jurant avec le linge restant !

Je me suis vue jusqu’à repasser discrètement derrière une amie pour repositionner les pinces en paire de même couleur. J’ai également cherché dans plusieurs magasins différents, des supermarchés aux drogueries (les « tot a cien » barcelonais, véritables bazars remplis de trésors allant de la fontaine en fausse pierre arc-en-ciel à l’eau de javel) pour enrichir ma collection de pinces à linges de nouvelles couleurs. Malheureusement, le classicisme est de mise...

J’avoue émettre un petit soupir de soulagement  une fois la tâche accomplie et de contentement quand je regarde les pinces s’échelonnant harmonieusement le long des cordes...

Rien de bien grave après tout... si ce n’est le double de temps passé à étendre le linge 

Publié dans Ces petits riens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Diva 15/06/2006 16:08

La pince à linge me démoralise... J'vais r'garder l'foot...

maika 14/06/2006 14:25

C'est l\\\'heure du déjeuner...Une partie de l\\\'Afrique vient de recevoir les larmes des dieux....il pleut et pleut, c\\\'est dégustatif....histoire de saliver encore plus....mouillé,  les salades de la terre....de manouche.....dégustatives...enfin éditées ou presque livre , l\\\'encre-écran déverse les recettes du printemps!!.....Les pinces à linge, elles, me servent à tout sauf à pincer le linge, fanatique de ce petit objet avec lequel je ferme mes paquets de biscuits ou de spagetti, lustucru et ouistiti..., je classe paperasse et pince encore ici et là, je perche photos et papier roubelard sur un fil, ne pas le perdre, alors pince!.....les petits mots pour suivre ma trace encore se pincent à la poignée d\\\'une porte...enfin voilà, pince à linge, pince de vie, pince d\\\'un si joli quotidien......bonne journée m\\\'sieurs dam\\\'!

guitz 13/06/2006 01:17

tic toc... tic toc... cette pince a linge me remu les meninges...  si votre cordage se rapporte a votre plumage... vous etes le phenix des hotes de ces pinces en bois...  Dixit la Fontaine... Dans laquelle, ou duquel pardon....  je puise... et.... me resource de ces quelques vers pour m\\\'en servir un autre !!
Chacun son tic ou son toc... qu\\\'il soit en toc ou en plastic, ce message ne me laisse pas de bois !!

ixe 12/06/2006 22:54

heu...moi ça me fait doucement et tendrement sourire, car, de la même manière que je ne mets pas trop de chaussures, j'étends mon linge sans pinces et ne le repasse pas. En fait, j'adore imaginer Manoosh effectuer ce petit rituel et avais envie de le dire...B,Anonyme, paris

mariannouche 12/06/2006 19:15

moi je verserais presque une larme de compassion - je collectionne les tocs plutot que les pinces à linges. et comme il vaut mieux prévenir parce-que guérir n'est pas toujours simple, mes pinces à linges sont en bois. couleur bois quoi. alors oui c'est moins rigolo mais comme il faut aussi aligner les coutures aux axes perpendiculaires aux cordes à linges, et respecter la hierarchie tacite (que peu d'élus connaissent) relative à l'épaisseur du tissu suspendu - du plus épais en haut bien sûr aux ptites culottes en bas - ça fait toud'suite très long si on y ajoute l'ordonnance polychrome.

bon j'y retourne j'ai encore trois lessives à suspendre... mais merci maintenant je me sens moins seule.

je voudrais ajouter que pour les malades mentaux de mon espèce, lorsque l'on arrive chez missmanouche, l'effort en matière de synchronisation des couleurs est évident, et pas seulement pour les pinces à linges.